L’Institut pratique du journalisme (IPJ) de Paris-Dauphine forme ses étudiants à l’ensemble des supports éditoriaux et journalistiques (presse écrite et en ligne, télévision, radio, etc.).
Cette école de journalisme fait partie des 14 écoles de journalisme reconnue par la profession.
Adresse : 24 Rue Saint-Georges, 75009 Paris
Site internet : https://www.ipj.eu/

Table des matières

La formation

Type de formation : formation en deux ans, enseignement de l’ensemble des supports journalistiques, possibilité d’une année de césure entre les deux années
Diplôme obtenu : Master
Possibilité d’alternance ? Oui
Stages : plusieurs semaines de stage le long de la formation, dont au moins un mois en presse locale
Coût de la formation : de la gratuité par les boursiers à 6630 euros
 

Le concours

Pour qui ? Titulaires d’un Bac+3
Type de concours : examen du dossier, épreuves écrites d’admissibilité et oral d’admission
Nombre de places au concours : une quarantaine de places
Coût de l’inscription au concours : tarif réduit pour les boursiers (gratuit pour les échelons 5, 6 et 7 ; 64 euros pour les échelons 2, 3 et 4 ; 128 euros pour les échelons et 1 et 0), 256 euros pour les autres
Lien d’inscription aux concours : https://ipj.eu/concours-ipj/
ipj dauphine psl

Concours de l’IPJ Paris, nos conseils 

Comme de nombreux concours d’entrée aux écoles de journalisme, le concours est divisé en deux phases: une phase d’admissibilité, et une phase d’admission. 

Phase d’admissibilité

Cette partie du concours d’entrée à l’IPJ Paris se déroule en 3 étapes. 

Dossier

Le but de cette évaluation est de déterminer comment votre parcours académique et personnel peut contribuer à votre intégration à l’IPJ Paris et à votre aptitude à exercer le métier de journaliste. Ici le jury cherche à comprendre la cohérence de votre parcours, votre engagement qu’il soit sportif, associatif ou personnel, ainsi que votre rapport aux études et au travail.

Suivez nos conseils pour booster votre dossier ici.

Présentation 

La deuxième partie est une présentation de vous même, pour ce faire vous devrez réaliser deux vidéos d’une minute, répondant respectivement aux questions: “parlez vous de nous” et “ pourquoi pensez vous que vous feriez un bon journaliste?”. 

L’objectif de cette épreuve est de comprendre certains aspects de votre personnalité, votre capacité de synthèse et votre à exercer le métier de journaliste. Il est impératif de respecter la durée demandée, qui fait partie de l’épreuve. Une minute peut sembler à la fois court et long, donc il est crucial que vous preniez le temps de construire votre propos avec soin. Le temps nécessaire est prévu pour cela, car ces vidéos sont à préparer à l’avance, chez soi, à l’aide d’un téléphone ou d’une webcam.

Mais attention, il ne s’agit pas d’une épreuve de créativité audiovisuelle. Tout montage ou toute édition (filtres etc.) du document vidéo est donc interdit. La qualité technique n’est pas évaluée. La vidéo devra être lisible,vous devrez donc être en plan fixe face caméra et le son devra être parfaitement audible.

Rédaction

L’objectif de cette épreuve est d’évaluer vos capacités rédactionnelles, votre créativité, l’organisation et la traduction de différents éléments d’un sujet pour un public spécifique.

Trois questions vous sont posées. Vous devrez d’abord dire quel est selon vous le plus grand défi auquel sont confrontés les médias français aujourd’hui, puis présenter un fait d’actualité de l’année en cours qui vous a marqué et que vous auriez aimé couvrir en tant que journaliste. La troisième question est tirée au sort parmi une combinaison de 6 sujets. Vous devrez produire un synopsis pour un média écrit d’un maximum de 3 000 signes. Un synopsis est une présentation détaillée de propositions de reportage.

Phase d’admission

Lors de cet oral, commencerez par présenter votre parcours d’études, puis développez vos centres d’intérêt, vos engagements. Il s’agit d’aborder tant les aspects curriculaires qu’extracurriculaires. Vous serez amené à  parler de votre vision du métier, de la connaissance que vous en avez, de la façon dont vous vous y projetez, des réflexions que vous inspirent les mutations du journalisme, la crise de confiance des médias… 

Si vous avez bénéficié d’expériences professionnelles dans les médias, il pourra vous  être demandé ce qu’elles vous ont apporté. Vous pourrez également être interrogé sur votre appréhension de l’actualité ou du traitement médiatique de certains sujets.

concours IPJ Paris

Histoire de l’IPJ Paris 

L’Institut pratique du journalisme de l’Université Paris-Dauphine (IPJ) est une école de journalisme située dans le 9e arrondissement de Paris. Elle a été fondée en 1978 par l’historien Pierre Miquel et dirigée par Jean Augonnet jusqu’en 2002. L’Institut est situé dans le quartier historique de la presse française, dans les anciennes salles d’expédition de l’hebdomadaire l’Illustration.

Elle dispense une formation professionnelle aux personnes souhaitant devenir des journalistes dans les secteurs de la télévision, de la radio, de la presse écrite et de la presse en ligne.

Depuis le 27 mai 1991, l’IPJ Paris fait partie des 14 établissements en France reconnus par la profession journalistique, conformément à la Convention collective nationale de travail des journalistes. En effet, l’État a accordé sa reconnaissance officielle à cette école le 28 janvier 1993.

En septembre 2011, l’IPJ est intégré par décret à l’Université Paris Dauphine 4 et devient l’Institut pratique du journalisme de l’université Paris-Dauphine et délivre à ses étudiants un double diplôme : un master de journalisme de Paris-Dauphine, ainsi qu’un diplôme propre à l’IPJ.

Campus IPJ Dauphine

Anciens élèves de l’Institut Pratique du Journalisme de Paris 

L’école compte de nombreuses personnalités connues parmi ses alumni. 

Parmi les journalistes qui ont étudié à l’IPJ, il y a Gérard Davet, un journaliste du Monde célèbre pour ses articles sur l’affaire Bettencourt, et Patrick de Saint-Exupéry, rédacteur en chef de la revue XXI et lauréat du prix Albert-Londres en 1991.

On retrouve aussi dans le registre des anciens étudiants le nom de Frédéric Lopez, animateur France 2, célèbre pour l’émission Rendez-vous en terre inconnue qu’il a présenté pendant quatorze ans. On retrouve aussi celui de Denis Brogniart, animateur phare de la chaîne de télévision TF1 .

Vous voulez rejoindre une école de journalisme ?


Vous voulez avoir toutes les chances de votre côté ?

Achetez notre guide exclusif sur les écoles de journalisme en France


Ceci fermera dans 33 secondes