Vous avez envie de devenir journaliste sportif ? Dans cet article, nous vous expliquons les principales filières qui vous permettront de réaliser ce rêve. Nous vous donnerons également des conseils qui vous permettront de vous familiariser avec le métier. Enfin, nous vous partagerons quelques spécificités de ce métier hors normes. Bonne lecture !

Quelles études pour devenir journaliste sportif ?

A l’origine, il n’existait pas de cursus spécifique pour devenir journaliste sportif. Pour exercer ce métier, il fallait seulement être un journaliste intéressé par le sport. Et encore aujourd’hui, beaucoup de journalistes sportifs professionnels sont des journalistes passionnés par une discipline. 

Dans certains cas, notamment pour les consultants sportifs, il s’agit carrément d’anciens sportifs professionnels qui n’ont pas de cursus journalistique. On pense par exemple à Dimitri Yachvili, consultant rugby qui a entamé cette carrière après sa retraité de rugbyman, à Marine Partaut, tenniswoman professionnelle, diplômée de Sciences Po Paris, qui commente chaque année le tournoi de Roland Garros. Ou encore à Yohan Offredo, Thomas Voeckler et Laurent Jalabert qui sont eux aussi devenus consultants cyclisme sans étude spécifique. 

Mais, si vous n’êtes pas un sportif de niveau professionnel, il faudra réaliser des études adéquates pour devenir journaliste sportif. Nous vous présentons ci-dessous les cursus les plus connus.

Bac+3 en journalisme sportif de l’ESJ Lille

L’ESJ de Lille est une école de journalisme reconnue par la profession (elles sont au nombre de 14 au total). Elle est même souvent citée comme la meilleure école de journalisme de France. C’est d’ailleurs la seule école reconnue à dispenser une formation en journalisme sportif. Les effectifs sont limités à 15 étudiants par an, et le taux d’insertion professionnelle est excellent (90% des diplômés ont un CDD, un CDI, ou sont pigistes à la sortie). 

Pas moins de 45 intervenants professionnels dispensent des cours dans cette formation très sélective. Canal+, EuroSport, Bein Sport, L’Equipe sont par exemple partenaires de cette formation. C’est sans aucun doute le diplôme de référence pour devenir journaliste sportif.

Mastère en journalisme sportif de l’EDJ Nice

L’Ecole de Journalisme de Nice, école privée, qui n’est pas reconnue par la profession propose un Mastère en journalisme sportif. Cette formation compte également plusieurs grands médias parmi ses partenaires (Canal+, InfoSport, La Chaîne L’Equipe, Sport365) pour ne citer qu’eux. Ce master compte une insertion professionnelle de 81% à 6 mois, d’après l’école qui a réalisé cette enquête. 

Ce Bac+5 est destiné à des étudiants qui n’ont jamais étudié le journalisme, mais qui sont titulaires d’une licence (droit, sciences sociales, lettres). Il est recommandé également d’aimer le sport au point de vouloir en faire son métier.

D’autres écoles privées proposent également des mastères en journalisme sportif, mais nous n’avons pas réussi à obtenir assez d’informations pour vous les présenter.

Cursus généraliste avec stages comme journaliste sportif

Est-on obligé de faire un cursus spécialisé en journalisme sportif pour devenir journaliste sportif ? La réponse est non, assurément. Si l’on observe le parcours des journalistes sportifs actuels : de l’Equipe à France Télévisions en passant par Bein Sports, on se rend compte qu’ils sont même une minorité à avoir réalisé un cursus de journalisme spécialisé. 

Toutes les écoles de journalisme de France accordent une grande importance à la pratique professionnelle. Qu’elle prenne la forme de stages, de missions, ou d’alternance, le métier de journaliste s’apprend sur le terrain en grande partie. Par conséquent, faire un cursus généraliste de journalisme, sans spécialité dans le sport, mais orienter ses expériences professionnelles vers le journalisme sportif est une option tout à fait envisageable.

Ecole de Sport Business : une bonne idée ?

Même si le métier de journaliste sportif inclut une fine connaissance du sport, il n’en reste pas moins un journaliste. Et les techniques de journalisme comme l’écriture journalistique occupent une grande place dans son quotidien. 

Or, les écoles de sport business ne forment pas du tout au journalisme. Il s’agit davantage de cursus orientés vers le management du sport. Nous vous déconseillons donc une école de sport business pour devenir journaliste sportif.

A part les études, que faire pour devenir journaliste sportif ?

Cela paraît évident, mais il vaut mieux le préciser : pour devenir journaliste sportif, rien de tel que d’être spécialiste d’un ou plusieurs sports. Vous pouvez donc pour cela regarder du sport à la télévision, écouter des événements sportifs à la radio, ou vous abonner à des médias spécialisés comme L’Equipe. Voici quelques clés supplémentaires pour vous aider à devenir journaliste sportif.

Assister à des événements sportifs

Mais, pour vous “mettre dans le bain”, rien de tel que d’assister à des événements sportifs. Pas forcément des événements mondiaux. Même un championnat départemental d’athlétisme peut faire l’affaire. En fait, quand vous êtes à un événement, il n’y a pas de commentateurs. Le métier de journaliste sportif consiste alors à repérer les faits marquants, les noter et les expliquer au grand public. Il faut donc vous entraîner à repérer les informations vous-même. 

Lire plusieurs récits d’un événement sportif

Si c’est trop difficile pour vous, vous pouvez commencer par lire deux comptes-rendus d’un même événement écrits par deux journalistes différents (et donc parus dans deux médias). Vous verrez que les informations rapportées changeront légèrement, ce qui montre qu’il n’y a pas de “vérité” journalistique. Il n’y a que des angles choisis par le reporter qui assiste à l’événement. Devenir journaliste sportif, c’est donc devenir un expert de la discipline, pour être capable de raconter une histoire à partir de celle-ci.

Multiplier les expériences professionnelles dans le sport

Si vous le pouvez, essayez d’avoir des expériences professionnelles dans le sport. Que ce soit pour des petits boulots sur des événements sportifs (dans l’organisation d’un événement, pour des sites de paris en ligne), ou pour des expériences de rédacteur / journaliste (pour des médias régionaux, pour des blogs spécialisés…). 

Vous pouvez tenter de devenir pigiste pour une rédaction. L’été, souvent, est une période propice car cette saison compte énormément d’épreuves sportives (qui nécessitent des reporters) et coïncide avec les congés d’été. 

Si rien de tout cela n’est possible pour vous, essayez de créer votre propre média sportif : qu’il prenne la forme d’un site Internet, d’un compte Instagram ou de vidéos Tiktok, le but est de créer une nouvelle ligne sur votre CV, tout en découvrant votre futur univers professionnel. Devenir journaliste sportif peut commencer par là.

L’importance du carnet d’adresses pour devenir journaliste sportif

Un bon journaliste sportif a de bons contacts. Il est capable de mener son enquête, d’interroger des coureurs… Le carnet d’adresses est une caractéristique importante dans tous les secteurs du journalisme. Mais c’est d’autant plus important quand on chronique le sport de haut niveau puisque les personnes sur lesquelles on écrit sont toujours des personnes connues. 

Le carnet d’adresses du journaliste sportif doit donc être fourni. Contrairement aux idées reçues, c’est assez facile de s’en constituer un. En particulier dans les sports individuels car les athlètes sont des personnes assez abordables à l’exception des grands champions dans les sports très médiatisés (effectivement, c’est compliqué d’obtenir le numéro personnel de Novak Djokovic). Mais, dans un sport comme le tennis, on peut avoir le numéro personnel des tennismen issus du top 300 mondial. 

Dans certains sports un peu moins médiatisés, comme le biathlon, le badminton, ou encore la gymnastique, il est très facile d’obtenir les contacts des champions. En ce qui concerne le sport par équipes, c’est un peu différent. Dans le sport de haut niveau, les équipes ont un attaché de presse, véritable point de contact de l’équipe. Par exemple, en football, si vous voulez interviewer un joueur, il faut passer par l’attaché de presse qui organisera l’entretien, voire la rencontre. 

Dans les plus petites équipes (par exemple, une équipe de cyclisme de niveau “Continental”), c’est le manager qui fait le filtre. 

devenir journaliste sportif

Journaliste sportif VS consultant sportif : quelles différences ?

Le journaliste sportif a, comme son intitulé l’indique, vocation à raconter des événements sportifs, en respectant l’écriture journalistique. Qu’il s’agisse d’une enquête d’investigation, d’un compte-rendu de match pour la presse écrite, ou des commentaires en direct à la télévision d’un événement sportif, le journaliste doit s’en tenir aux faits, et apporter un éclairage à son public.

Le consultant n’a souvent pas de formation journalistique, mais c’est un spécialiste du sport qu’il commente. Ainsi, le consultant sportif apporte davantage une expertise technique propre à sa discipline. Il commente sous l’angle professionnel les actions, évoque les coulisses du métier qui ne sont pas visibles à l’oeil nu. C’est souvent le cas en cyclisme ou Laurent Jalabert partage ses anecdotes personnelles pour analyser le tour de France.

Ainsi, le journaliste sportif et le consultant se complètent habilement. Pour commenter une épreuve sportif en direct, que ce soit pour la radio ou la télévision, c’est un duo efficace. Leurs deux expertises se complètent, et le fait d’être deux leur permet de commenter de façon dynamique l’épreuve. Néanmoins, devenir journaliste sportif semble a priori plus simple que consultant, car l’expertise du journaliste est plus aisée à acquérir que l’expérience sportive professionnelle du consultant.

Conclusion : devenir journaliste sportif, un objectif atteignable

Vous l’avez compris, plus qu’un rêve, devenir journaliste sportif peut devenir une réalité. Néanmoins, cet objectif ambitieux nécessite de s’en donner les moyens. Pour aller plus loin dans cette approche, nous sommes en train d’écrire un guide plus approfondi avec des témoignages de journalistes sportifs, des techniques pour percer dans ce métier, qui devrait encore plus vous aider. N’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour être averti de sa date de parution.

    Vous voulez rejoindre une école de journalisme ?


    Vous voulez avoir toutes les chances de votre côté ?

    Achetez notre guide exclusif sur les écoles de journalisme en France


    Ceci se fermera dans 33 secondes