Les dates 2022 des concours aux écoles de journalisme
Le guide des écoles de journalisme

Concours 2021 aux écoles de journalisme : pourquoi il y a plus de candidats

Bonne nouvelle pour les écoles, peut-être un peu moins pour les candidats… Déjà très compétitifs (avec une toute petite part de candidats admis), les concours des écoles de journalisme devraient en 2021 avoir plus de candidats que les années passées. En deux semaines, racontait le directeur de l’Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT), Laurent Bigot, à L’Etudiant, 300 candidats s’étaient inscrits, contre 750 sur toute l’année 2020… En cause ? Le coronavirus.

Jusque-là, les concours étaient la plupart du temps organisés en physique : les candidats se déplaçaient à l’école pour y passer des épreuves écrites puis, parfois, revenaient pour repasser des épreuves orales. Ce qu’il fallait répéter selon le nombre de candidatures qu’il avait faites ! Ce qui pouvait gréver le budget de nombre de candidats – ce à quoi il fallait d’autant plus ajouter le prix de l’inscription aux concours – et dissuader certains candidats de postuler aux concours dans plusieurs écoles de journalisme.

Mais le coronavirus a chamboulé les choses. S’il n’a pas eu d’effet sur les inscriptions en 2020, le confinement et les décisions d’organiser les épreuves à distance ayant été décidés après celles-ci, les candidats en paient le prix en 2021. En effet, toutes les écoles de journalisme ont décidé, et déjà annoncé, que les épreuves auraient lieu à distance. Résultat ? Un même candidat postule à plus d’écoles qu’il ne l’aurait fait s’il avait dû se déplacer, payer le transport, un logement, etc.

« Plus de 400 inscrits en deux semaines, c’est beaucoup. Il faudra affiner davantage au regard des parcours de chacun et de leur motivation », a admis auprès de L’Etudiant Valérie Jeanne-Perrier, responsable du Ecole des hautes études en sciences de l’information et de la communication (plus connue sous le nom du Celsa). Reste à voir si cela desservira, ou non, les étudiants…

Non classé