Le classement 2022 des meilleures écoles de journalisme
Le guide des écoles de journalisme

Les concours perturbés par le coronavirus : le récap

La pandémie de coronavirus, et les mesures de restrictions et de confinement qu’elle oblige, perturbe fortement la tenue des concours écrits des écoles de journalisme. Après l’annulation par plusieurs écoles de journalisme des concours écrits, ou de la mise en place de nouvelles modalités, ecolesdejournalisme.com fait le point sur les concours dans chaque école. Cette page sera mise à jour à chaque nouvelle information.

Celsa, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) : les épreuves d’admissibilité se sont tenues le 13 mars

Centre de formation des journalistes (CFJ), à Paris : pas de changement à l’heure actuelle, la première sélection étant une sélection par dossier ; la phase d’admission qui comporte un oral, mais aussi des épreuves écrites, devraient être organisée à distance

Centre universitaire d’enseignement du journalisme (CUEJ), à Strasbourg (Bas-Rhin) : concours écrits annulés remplacés par une sélection par dossier ; les épreuves orales, en juin, sont toujours prévues, mais devraient être organisés à distance

Ecole de journalisme de Cannes (EDC), à Cannes (Alpes-Maritimes) : pas d’information quant à une éventuelle annulation des concours, prévus en mai

Ecole de journalisme de Grenoble (EJDG), à Grenoble (Isère) : concours écrits prévus fin avril annulés et remplacés par une sélection sur dossier, avant des oraux prévus fin juin, qui devraient être organisés à distanche

Ecole de Journalisme et de Communication d’Aix-Marseille (EJCAM), à Marseille (Bouches-du-Rhône) : annulation des concours écrits, initialement prévus le 14 mai, pour une sélection sur dossier ; les oraux, prévus fin juin, sont maintenus, mais devraient être organisés à distanche

Ecole de journalisme de Sciences Po, à Paris : Sciences Po n’a pas d’épreuves écrites, opérant une première sélection sur dossier ; les oraux devraient être organisés à distance

Ecole de journalisme de Toulouse (EJT), à Toulouse (Haute-Garonne) : annulation des épreuves écrites prévues fin mai remplacé par l’examen d’un dossier ; tous les candidats seront convoqués à des épreuves orales réalisées à distance

Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT), à Tours (Indre-et-Loire) : l’EPJT n’organise pas d’épreuves écrites dans le cadre de sa sélection qui s’opère donc par un examen du dossier ; des oraux seront organisés à distanche

Ecole supérieure de journalisme (ESJ), à Lille (Nord) : annulation des concours écrits pour une sélection par dossier avant l’organisation à distance, en juin, d’oraux

Institut français de presse (IFP), à Paris : pas d’information quant à une éventuelle annulation des concours écrits, prévus en mai

Institut de journalisme de Bordeaux-Aquitaine (IJBA), à Bordeaux (Gironde) : annulation des concours écrits remplacés par un examen du dossier ; les oraux prévus fin juin sont maintenus, mais pourraient être organisés à distance

Institut pratique du journalisme de l’université Paris-Dauphine (IPJ), à Paris : annulation des épreuves écrites pour une sélection par dossier ; les oraux restent maintenus, mais devraient être organisés à distance

IUT Lannion, à Lannion (Côtes-d’Armor) : concours écrits annulés pour une sélection par dossier ; les oraux auront lieu à distance

Celsa, CFJ, Concours, Cuej, EJC, EJCAM, EJDG, ejt, EPJT, ESJ, IFP, IJBA, IPJ, IUT Lannion, Sciences-Po